Comment les kitesurfeurs s’arrêtent-ils ?

Le kitesurf est un sport nautique populaire dans les communautés côtières du monde entier. Un cerf-volant de type parachute est attaché à une planche spécialisée située en dessous. Le vent tire le cerf-volant, permettant aux surfeurs de glisser sur les vagues pour une expérience incroyablement amusante. Mais il est important de savoir comment s’arrêter pour ne pas être entraîné trop loin dans la mer.

Les kitesurfeurs s’arrêtent en utilisant une combinaison de plusieurs techniques. Le kitesurf nécessite certaines connaissances techniques, mais les principaux éléments de l’arrêt sur l’eau reposent sur la remontée au vent, le positionnement de l’aile et le déploiement de la barre de contrôle. Les kitesurfeurs s’arrêtent en utilisant ces mécanismes en tandem.

Savoir comment s’arrêter en kitesurf est tout aussi important, sinon plus, que de savoir comment démarrer. Il n’existe pas de réponse courte à la question de savoir comment les kitesurfeurs s’arrêtent, car une compréhension fondamentale des techniques est nécessaire. Lisez la suite pour découvrir comment tous ces facteurs fonctionnent en tandem pour permettre à un kitesurfeur de s’arrêter sur l’eau.

Comment manipuler l’équipement pour s’arrêter

Le kitesurf ne nécessite pas beaucoup d’équipement, mais chaque pièce joue un rôle dans l’arrêt sur l’eau. Le kitesurf étant considéré comme un sport extrême, il est impératif de se procurer un équipement approprié, de haute qualité, sûr et de taille adéquate. Les articles suivants sont ceux dont vous avez besoin pour commencer le kitesurf.

  • Kiteboard
  • Kite
  • Harnais
  • Barre de contrôle avec lignes de connexion

Lorsqu’il s’agit de déterminer la vitesse à laquelle vous surfez, et si vous vous soulevez ou non de l’eau pour attraper de l’air, chacun des quatre éléments ci-dessus joue un rôle. Votre vitesse et votre portance détermineront le type d’effort que vous devrez fournir pour accomplir votre arrêt.

Le Kiteboard

Votre kiteboard est la planche que vous utilisez. Elle a des couvre-pieds semblables à des sandales dans lesquels tu glisses tes pieds pour les maintenir en place. Cette planche est similaire à une planche de surf en ce sens qu’elle peut être manipulée dans différentes directions pour modifier ta vitesse de surf. Pour vous arrêter, vous utilisez votre kiteboard pour vous pousser contre le vent et ralentir.

Le cerf-volant

Le cerf-volant est la structure en forme de voile qui attrape le vent dans le ciel et vous tire sur l’eau. Les deux styles les plus populaires sont les cerfs-volants gonflables et les cerfs-volants à foil. Le cerf-volant est responsable de la vitesse du vent que vous obtenez lorsque vous surfez, et de la quantité d’air que vous obtenez lorsque vous faites des sauts et des figures. Vous dirigez votre cerf-volant vers une position neutre pour ralentir et vous arrêter.

Le harnais

Le harnais vous maintient accroché à la barre de contrôle, qui est la prochaine sur cette liste. Le harnais permet d’alléger la pression sur le haut de votre corps et vous empêche d’être trop fatigué pendant le kitesurf. Il améliore votre équilibre et votre contrôle et vous aide à utiliser votre corps pour ralentir votre vitesse de surf.

Barre de contrôle avec lignes de connexion

La barre de contrôle est ce qui vous donne, comme son nom l’indique, le contrôle de l’ensemble de l’opération de kitesurf. La barre de contrôle est fixée au kite par des lignes de connexion. Avec la barre de contrôle, vous pouvez diriger votre cerf-volant dans toutes les directions, accélérer et ralentir. Vous pouvez même manipuler le cerf-volant pour vous donner plus d’air pour les sauts et les figures.

Techniques pour s’arrêter

Il y a quelques techniques de base que vous devez connaître avant de pouvoir sortir et faire du kitesurf. Cela vaut aussi bien pour le début de votre session de kitesurf que pour sa fin par un arrêt. La maîtrise de l’équipement ci-dessus est essentielle pour le kitesurf, surtout lorsqu’il s’agit de ralentir jusqu’à un arrêt contrôlé.

Les techniques suivantes sont essentielles pour ralentir et s’arrêter progressivement et en toute sécurité en kitesurf.

  • Remonter au vent
  • Déplacer le cerf-volant à la position 12 heures
  • Sortie de la barre de contrôle

Toutes ces techniques sont lourdes de terminologie de kitesurf. Je vais les expliquer plus en détail dans un contexte qui les rend plus simples à comprendre.

Navigation au vent

La prise de carre sur une planche de kitesurf consiste à positionner votre planche de manière à ce qu’elle soit presque perpendiculaire à la surface de l’eau, plutôt que de glisser sur celle-ci. Pensez-y comme si vous alliez à contre-courant. Vous chevauchez littéralement la planche sur sa tranche. Pour ce faire, vous devez redresser votre jambe avant tout en pliant votre jambe arrière. Vos jambes seront côte à côte.

Enfoncez vos talons dans l’eau et levez vos orteils. En faisant cela, tu pousses contre le vent. Plus tu pousses contre le vent, ou le bord au vent, moins ton aile aura de vitesse. Obtenir le bon angle demande de l’entraînement, car un mauvais angle peut vous faire sautiller sur l’eau et entraîner une perte de contrôle.

  1. Appuyez sur vos talons.
  2. Doucement sur vos orteils.
  3. Pliez votre jambe arrière.
  4. Redressez votre jambe avant.
  5. Laissez vos épaules et votre dos tomber, en tirant sur votre aile.

Déplacer le cerf-volant à la position 12 heures

La position 12 heures, bien sûr, fait référence à la position la plus haute sur une horloge. C’est aussi ce qu’on appelle déplacer son cerf-volant au 12. Lorsque ton cerf-volant est à 12 heures, il est directement au-dessus de toi. Tu déplaces ton cerf-volant en utilisant la barre de contrôle. Tu devrais pouvoir permettre à ton cerf-volant de voler jusqu’à 12 sans trop d’effort, en le laissant atteindre la position naturellement au-dessus de toi.

C’est la position neutre. En position neutre, ton cerf-volant ne prend pas de vitesse et ne te tire pas dans différentes directions. Ces conditions sont nécessaires pour s’arrêter. Il est facile de changer la position du kite avec des mouvements accidentels sur la barre, donc soyez conscient de ce que font vos mains lorsque vous essayez de ralentir votre surf.

Sortir la barre de contrôle

En kitesurf, vous vous tenez à la barre de contrôle qui vous permet de diriger le cerf-volant. Les lignes de connexion qui attachent la barre au cerf-volant gèrent le cerf-volant de manière à ce que vous puissiez contrôler son angle et le placer dans le ciel, en fonction de la façon dont le vent souffle. Sur l’eau, vous avez le contrôle du système de largage de la barre.

Le système de libération de la barre de contrôle, de type poulie, vous permet de contrôler la quantité de vent que reçoit votre cerf-volant. Tirer la barre près de soi s’appelle « tirer la couverture ». Le fait de tirer la barre vers vous permet de remplir le cerf-volant de plus de vent et d’accélérer votre surf. En éloignant la barre de vous, ou « sheeting out », vous diminuez la puissance de votre cerf-volant et ralentissez votre surf.

  1. Mettez votre kite en position 12 selon la méthode ci-dessus.
  2. Pousse lentement ta barre de contrôle.

Ralentir jusqu’à l’arrêt en combinant toutes les méthodes

Maintenant que vous savez comment gérer les trois méthodes ci-dessus, combinez les trois pendant que vous faites du kitesurf pour vous arrêter. Il est probable que l’une des méthodes ci-dessus ne fonctionne pas sans les deux autres. La marche contre le vent fonctionne mieux lorsque le cerf-volant est en position neutre à 12 heures et qu’il a moins de puissance.

Jetez un coup d’œil à cette vidéo de Flukes Kitesurfing. Il donne d’excellents conseils pour ralentir votre kiteboard et vous arrêter de manière contrôlée.

Le saut d’obstacles

Une autre façon pour les kitesurfeurs de s’arrêter est d’effectuer un jump stop, également appelé pop. C’est un moyen rapide pour un kitesurfeur de s’arrêter, à condition qu’une vitesse lente ait déjà été établie. Lorsque vous débutez, évitez d’effectuer ce mouvement dans des eaux peu profondes, car il peut provoquer des blessures à la cheville ou au pied s’il est mal exécuté.

Obtenez une vitesse lente en utilisant les trois méthodes combinées ci-dessus. Avec les pieds déjà un peu en dehors des supports du kiteboard, commencez un petit saut, ou pop, en amenant le kite à 12. Tirez directement sur la barre de contrôle Lorsque vous avez gagné un peu d’air, lâchez la barre d’une main et tirez doucement votre kiteboard sur vos pieds.

Le démontage doit avoir été suffisamment lent pour que votre retour dans l’eau marque la fin de votre session de kitesurf. Cette méthode est plus avancée, mais elle est préférée des kitesurfeurs expérimentés en raison de sa rapidité.

Récapitulation

Ce sont toutes des façons dont les kitesurfeurs s’arrêtent. Cependant, il est important d’éviter de perdre le contrôle en premier lieu. N’utilisez pas un cerf-volant de la mauvaise taille. Une aile trop grande peut facilement dépasser quelqu’un, ce qui entraîne une perte de contrôle et un accident inévitable. L’équipement approprié est crucial pour un arrêt contrôlé.

Le kitesurf peut être amusant pour tout le monde. Il n’est pas nécessaire d’être un athlète de haut niveau ou une personne dans la force de l’âge pour apprécier ce sport. La meilleure façon d’acquérir de l’expérience est d’apprendre les principes de base et de se sentir à l’aise dans ce sport. N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à la rubrique Comment débuter en kitesurf pour plus de conseils techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.