Comment remonter au vent en kitesurf – Guide avancé

Une activité exaltante combinant les éléments de l’eau avec l’exécution magistrale de la mécanique, le sport mondial du kitesurf a connu une croissance incroyable au fil des ans. Il existe un élément spécifique à ce sport qui a continuellement attiré l’attention des participants et des spectateurs : « remonter au vent ».

Pour bien remonter au vent, vous devrez réduire la hauteur de votre aile et faire attention à son angle. La vitesse sera importante ; si vous allez trop lentement, vous décrocherez. Gardez votre jambe avant droite avec une légère courbure sur la jambe arrière. La direction d’une seule main améliore l’équilibre, et gardez vos yeux concentrés sur la direction du mouvement.

Remonter au vent est une compétence qui sépare les débutants des légendes. Si vous parvenez à maîtriser cette compétence, votre expérience en tant que kitesurfeur en témoignera. Cependant, chacun a un point de départ. Ce guide vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur la remontée au vent, alors continuez à lire pour en savoir plus.

Apprenez la différence entre la remontée au vent et la descente au vent.

Il existe des différences fondamentales entre le fait de remonter au vent et de descendre au vent. Les kitesurfeurs expérimentés se sont probablement fait dire que l’objectif est de remonter au vent. Il y a une bonne raison à cela.

Rouler sous le vent, c’est rouler « à contre-courant ». Vous surfez dans le vent, plutôt qu’avec lui. C’est pourquoi la « marche de la honte » est si populaire auprès des kitesurfeurs débutants. La puissance du vent, sans force, fera couler n’importe qui dans l’eau.

Riding Upwind

Si vous avez déjà essayé de courir contre le vent, vous vous souvenez probablement de la difficulté à obtenir une bonne traction. Le concept est similaire en kitesurf. Lorsque votre kite vous tire vers l’avant, le vent le repousse. Si vous avez un bon élan, cette « bataille de volontés » peut vous déséquilibrer.

Rouler sous le vent demande également de la pratique, mais son efficacité est contestée. Les kitesurfeurs préfèrent la liberté et les sensations fortes associées à ce sport. Rouler contre le vent permet de relever ce défi sans problème.

La puissance du vent, de votre aile et de votre planche vous propulsera sur l’eau à des vitesses folles, ce qui devient un point central de la remontée au vent. Avec la vitesse et la hauteur de votre cerf-volant, vous pouvez générer assez d’élan pour sauter de 15 à 30 mètres dans les airs.

Ce n’est pas un bon point de départ pour les débutants qui n’ont pas encore compris l’étendue du contrôle et de la vitesse.

Rouler sous le vent

Rouler contre le vent est si populaire parce que c’est exaltant. À l’opposé de la remontée au vent, le vent vous pousse ici. Selon la direction de l’eau, il se peut que le vent vous pousse également, mais c’est peu probable.

De plus, le fait de naviguer sous le vent vous permet de garder votre élan. C’est plus difficile à contrôler, mais cela ne demande pas autant d’entraînement. Avec le vent arrière :

  • Vous trouverez qu’il est plus facile de naviguer dans les eaux
  • Vous trouverez que c’est moins fatiguant pour votre corps dans son ensemble.

Contrairement à la navigation sous le vent, pour maîtriser la navigation au vent, vous devrez suivre certaines techniques.

Maîtriser la technique

Rouler contre le vent implique de garder votre planche à un angle contre le vent. Les kitesurfeurs débutants ont tendance à ressentir leur remontée au vent à environ 10-20 degrés, mais les planchistes expérimentés peuvent rider à des angles bien plus grands que cela.

De plus, votre technique est seulement aussi bonne que vous la faites. Il va sans dire que chaque kitesurfeur a ses propres prérequis ou nécessités. Cependant, quoi qu’il en soit, pour maîtriser la remontée au vent, vous devrez combiner plusieurs techniques de remontée en une seule.

Baissez la position de votre aile

Comprendre l’importance de la position de l’aile vous aidera à remonter au vent. Votre aile est conçue pour vous aider à vous attacher à une position, ce qui vous permet d’avoir un meilleur équilibre et d’être mieux guidé lorsque vous surfez.

Rappelez-vous que remonter le vent implique de rouler à un angle. La position de l’aile est donc importante. Plus votre aile est haute, plus elle vous attachera verticalement. Si votre aile vous tire vers le haut, il sera plus difficile de remonter au vent.

Au lieu de cela, abaissez la position de votre aile de quelques degrés. Faites des essais jusqu’à ce que vous trouviez la hauteur parfaite pour vous. Vous voulez que votre cerf-volant vous tire horizontalement sur l’eau plutôt que directement vers le ciel.

Déterminez votre vitesse

La vitesse est peut-être le facteur le plus important pour remonter au vent, et c’est aussi le plus difficile à maîtriser. Si votre vitesse est trop lente, vous aurez du mal à générer suffisamment de vent pour remonter au vent. Plus vous allez vite, plus il est facile de remonter au vent, mais votre contrôle sera mis à l’épreuve.

Essayez plutôt d’incliner votre planche entre 10 et 20 degrés tout en maintenant une vitesse assez vive. Si vous vous sentez à l’aise ici, inclinez-la davantage. C’est plus une question de confort qu’autre chose.

Perfectionnez votre position

La remontée au vent est un mélange de plusieurs choses, mais votre position est l’un des éléments les plus importants. Vous voudrez :

  • Enlever une main du cerf-volant : Diriger votre cerf-volant d’une seule main vous aidera à garder un meilleur équilibre rotatif sur votre corps.
  • Gardez votre tête dans la direction de la direction : Garde les yeux sur l’objectif. Où que vous regardiez, c’est là que vous finirez par aller.
  • Plantez votre jambe avant bien droite : Garder ta jambe avant droite t’aidera à garder ton équilibre lorsque tu seras face au vent.
  • Pliez votre jambe arrière : Gardez votre jambe arrière pliée, mais pas trop.
  • Placez plus de pression sur votre pied arrière : La pression sur votre pied arrière combinée au placement de vos jambes vous aidera à mieux trancher, à condition de maintenir votre vitesse.

Chacun de ces conseils vous aidera à remonter au vent. De plus, ils vous aideront à éviter la redoutable « marche de la honte » plus souvent attribuée aux débutants de ce sport.

Changez votre portée

Un concept quelque peu difficile à expliquer, le reaching est essentiellement la définition du maintien d’un angle de 90 degrés avec le vent. C’est nécessaire en kitesurf, car vous voudrez probablement revenir au point de départ sans perdre votre élan.

Pour ce faire, vous devrez combiner les éléments de la navigation sous le vent et de la navigation au vent. En vous penchant plus en arrière sur votre planche et en prenant davantage le contrôle de votre aile, vous pourrez modifier votre portée. Une fois que vous aurez trouvé la « poche » qui vous permettra de contrôler votre élan, vous aurez maîtrisé une autre technique.

Votre portée est importante pour :

  • Perfectionner votre équilibre
  • Intégrer la dynamique de la vitesse et de la puissance
  • Naviguer en toute sécurité vers les points de départ
  • Maintenir une vitesse constante

Cela peut être difficile au début, mais avec de la répétition, vous y arriverez en un rien de temps.

Changez la position de vos mains

En général, il peut sembler plus stable de remonter au vent avec les deux mains sur la barre. Avec le temps, vous apprendrez que les riders plus avancés ont tendance à le faire avec une seule main. Comment cela se fait-il ?

  • L’utilisation d’une seule main donne plus de liberté de mouvement
  • L’utilisation des deux mains limite votre capacité de réaction

Entraînez-vous à ajuster le positionnement de vos mains pour voir ce qui vous convient le mieux.

Utilisez l’eau à votre avantage

Lorsque vous roulez contre le vent, l’eau est à votre avantage. Vous aurez affaire soit à de petites vagues agitées, soit à des vagues plus grosses et lourdes.

Lorsque vous surfez sur de petites vagues, ajustez votre équilibre en sautant par-dessus les vagues lorsque vous prenez de la vitesse. Vous trouverez plus facile de gérer les ajustements de vitesse à mesure que vous vous habituerez à l’eau.

Avec de plus grosses vagues, laissez votre planche et votre aile vous guider. Vous prendrez de la vitesse avec le mouvement du vent et de l’eau. Combinez cela avec une position bien ajustée, et vous trouverez plus facile d’obtenir les boosts que vous recherchez pour remonter au vent.

L’eau n’est pas non plus le seul phénomène naturel en jeu ici.

Utilisez le vent à votre avantage

La composition de votre corps compte avec le vent, à côté de votre aile et de votre planche. Alors que l’eau restera en grande partie une variable indépendante, le vent peut changer sans préavis.

Voici les autres facteurs que vous devrez garder à l’esprit :

  • Plus le cerf-volant est petit, plus vous aurez besoin de vent : Si vous avez un cerf-volant avec une plus petite surface, vous aurez besoin de plus de vent pour vous pousser.
  • Plus de masse égale plus de vent : Selon votre taille, vous pouvez avoir besoin de plus ou moins de vent pour vous aider à prendre de l’élan.
  • Plus la planche est grande, moins vous aurez besoin de vent : Choisissez une planche plus grande pour augmenter votre capacité à remonter le vent.
  • Méfiez-vous des conditions de vent : Le vent peut changer soudainement. Méfiez-vous des changements soudains de direction ou des rafales.
  • Les sangles : Les sangles sur une planche sécurisent vos pieds, vous empêchant de tomber de la planche. Si vous n’avez pas de straps, cela peut facilement arriver avec un vent plus fort.

Trouvez votre zone

Trouver sa zone fait partie intégrante du kitesurf en général, et cela implique de rider là où vous êtes le plus à l’aise. La répétition est votre amie, mais peut-être pas au milieu de dix autres kitesurfeurs.

Roulez dans une zone où vous savez que vous pouvez vous entraîner sans être interrompu et utilisez-la pour affiner vos capacités.

Il va sans dire que la maîtrise de cette technique prend du temps. C’est un faisceau constant d’essais et d’erreurs, souvent truffé d’erreurs évitables. Jetez un coup d’œil à certaines de ces erreurs ci-dessous.

Éviter les erreurs courantes

Le kitesurf est un sport dangereux sans même tenir compte de la capacité impressionnante de se lancer à 15 mètres dans les airs. Pour bien exécuter la remontée au vent et assurer votre sécurité, essayez d’éviter ces erreurs :

  • N’allez pas trop loin : Si vous naviguez trop loin, vous vous retrouverez rapidement sous le vent. Trouvez une vitesse confortable et bordez-la pour avoir un meilleur contrôle.
  • Ne laissez pas votre cerf-volant voler trop haut : Plus le cerf-volant est haut, plus il a le potentiel de vous déséquilibrer. Gardez votre cerf-volant dans une gamme de hauteur moyenne à basse.
  • Ne regardez pas votre cerf-volant : Cela se passe d’explication, mais garde les yeux devant toi. Regarder votre cerf-volant vous déséquilibrera.
  • Essaie de ne pas trop te pencher : Gardez votre équilibre. Si vous vous penchez trop, vous serez sous le vent.
  • Montée en puissance : N’ayez pas peur d’un peu de vitesse. Vous aurez besoin de cette puissance et de cette vitesse pour générer suffisamment de force pour vous tirer au vent.

Trouvez un certain type de centre. Chaque composition corporelle est différente, et les gens ont besoin de variables différentes pour remonter au vent. Cependant, une certaine confiance associée à un certain bon sens ne fera pas de mal.

Choisissez le bon équipement

Choisir la bonne taille d’aile est une partie cruciale de la remontée au vent. Si votre aile est trop grande, vous aurez du mal à garder le contrôle lorsque le vent change de direction. D’un autre côté, si votre aile est trop petite, vous devrez constamment la manipuler pour la contrôler. Monter au vent, c’est permettre à la physique de faire le travail pour vous.

Pour être sûr de pouvoir remonter au vent, vous devez savoir quel type de kiteboard choisir. Voici quelques options que vous pouvez envisager.

2020 Liquid Force NV

Une aile connue pour sa polyvalence et ses performances, la NV est performante pour tous les types de riders. Cependant, en ce qui concerne les kiteboarders, l’adaptabilité et la réactivité de cette aile les aident à obtenir un contrôle parfait. En outre, le design de la cellule est carré et le diamètre est plus grand que celui des NV précédentes.

Ces spécifications sont parfaites pour ceux qui cherchent à remonter au vent pour les sensations fortes et aussi pour ceux qui aiment un équilibre plus subtil entre performance et loisir. N’oubliez pas d’inclure la construction du Liquid Force NV, qui est conçu pour prendre des coups avec les spécifications ci-dessous :

  • Configuration de soutien – La bride est solide et ne change pas de forme dans des conditions difficiles.
  • Tejin Triple Ripstop – Un type de matériau conçu pour durer.
  • Construction Bombproof – Une structure en couches qui garantit la durabilité.

La Liquid Force NV ne s’adresse pas aux amateurs. C’est un cerf-volant pour ceux qui sont fidèles à ce sport et qui vous aidera à maîtriser la remontée au vent.

Rallye Slingshot 2019

Si vous recherchez un cerf-volant qui vous aidera dans votre voyage vers la remontée au vent, en plus d’être simplement un excellent cerf-volant en général, le Slingshot Rally est votre cerf-volant. Ce kite est tout-en-un et fait tout superbement bien.

De sa forme hybride à ses ailes effilées, vous choisissez un cerf-volant qui vous aidera à maîtriser le contrôle, la vitesse et la sécurité. De plus, ce cerf-volant est connu pour son aide au boosting, ce qui vous donne le temps d’air que vous recherchez en remontant le vent.

Enfin, il n’y a pas de poulies avec ce cerf-volant. Vous avez un contrôle total et une précision incroyable, et pour bien rider au vent, vous aurez besoin de ces deux éléments.

2019 Duotone Rebel

Le Duotone Rebel 2019 est un cerf-volant sportif, un cerf-volant qui vaut le coup, surtout si vous cherchez à remonter le vent. Le Rebel est connu pour le temps d’air qu’il accorde grâce à quelques caractéristiques distinctes, à savoir :

  • Son design effilé
  • Sa portée au vent incroyablement large

Le cerf-volant est capable de fonctionner dans une gamme géante de forces de vent sans problème.

De plus, si vous êtes un rider agressif, vous trouverez que ce kite soutient votre style. Elle est construite pour répondre rapidement à tous les types de manipulation et de virage. De plus, ce cerf-volant supporte les boosts et les sauts grâce à sa conception. Vous trouverez que remonter au vent est beaucoup plus facile avec ce cerf-volant avancé.

Ce sont des cerfs-volants haut de gamme, parfaits pour la tâche à accomplir, mais il est temps de se lancer dans la discussion de quelques planches, qui peuvent être tout aussi précieuses.

The Carbon Element par Liquid Force

Pour les riders qui recherchent une planche qui soit à la fois dynamique et réactive, cette planche est faite pour vous. Elle possède des caractéristiques qui s’adaptent également aux riders féroces et agressifs – parfait pour les riders au vent. Même si vous n’avez pas encore maîtrisé la technique, cette planche récompense l’échec.

La vitesse accompagne la construction de la planche, qui est incroyablement légère et élégante. De plus, sa flexibilité attire les riders compétitifs qui cherchent à perfectionner leur technique.

La Carbon Element est parfaite si vous cherchez à passer au niveau supérieur en matière de remontée au vent ou si vous cherchez à ajouter la remontée au vent à votre arsenal de techniques déjà incroyable.

Les Gonzales

La Gonzales est ce que l’on pourrait appeler une planche « tolérante ». Nous voulons dire que, peu importe que vous soyez le meilleur du monde ou un débutant, cette planche supportera votre niveau. Elle est facile à utiliser, mais ses spécifications récompensent la facilité d’utilisation malgré tout. Elle est dynamiquement flexible, mais elle est également souple.

Le confort sera important dans le choix du meilleur équipement, et cette planche le gère bien. Elle a un fond mono concave pour assurer une expérience de remontée en douceur, et elle propose les planches en cinq tailles distinctes. L’adaptabilité de cette planche est infinie.

De plus, le contrôle est quelque chose que vous rechercherez quelle que soit la planche que vous décidez d’acheter. La Gonzales vous offre un contrôle supérieur avec son outline arrondi, vous aidant à vous corriger pendant que vous maîtrisez votre art.

La Crise

Les noms cool ne rendent pas justice à ces planches, y compris celle-ci. Bien qu’elle soit commercialisée comme une planche conviviale, la Crisis est bien plus que cela. Avec cette planche, qui est supérieurement flexible avec un rocker conçu pour rester au vent, vous trouverez qu’il est facile de pratiquer.

En ce qui concerne le nom de la planche, la Crisis garantit tout le contraire. Elle est connue pour avoir :

  • Durabilité
  • Contrôle
  • Conception générale puissante

La Crisis va, en fait, vous empêcher de faire une crise. Et les ailerons de kite qui y sont fixés vous permettront de rester engagé, compétitif et extrêmement précis.

Comme vous le voyez, choisir le bon équipement est crucial pour commencer et maîtriser la remontée au vent. Sans l’équipement approprié, vous ne pourrez pas exceller dans ce sport. Mais même si vous avez le meilleur kite ou la meilleure planche, vous devez aussi comprendre la technique et les bases.

La remontée au vent est une compétence essentielle du kitesurf. Une fois que vous aurez trouvé « votre équilibre », vous vous retrouverez sur l’eau avec un excellent contrôle, une technique impressionnante et amusante, et un nouveau niveau de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.